Réussir son état des lieux d’entrée

L’état des lieux vous apporte une sécurité s’il est bien réalisé. Nous vous donnons les clés pour réussir votre état des lieux d’entrée.

Faire son état des lieux en journée

Nous vous conseillons de réaliser votre état des lieux en journée pour repérer les défauts à la lumière naturelle. Cependant, n’oubliez pas de tester le fonctionnement de toutes les installations électriques. En début de location, votre propriétaire vous demandera une caution et en fin de contrat, il sera en droit de garder cette somme s’il constate que le logement est endommagé. Prenez donc le soin de tout vérifier dès votre arrivée pour ne pas avoir de mauvaise surprise lors de la fin du contrat.

Connaître le contenu de l’état des lieux

Celui-ci décrit le logement et les équipements qui le composent. Voici les éléments à prendre en compte :

  • La date de réalisation
  • L’adresse du logement
  • Les noms et les signatures des deux parties
  • La description de toutes les pièces du logement
  • Le relevé des compteurs d’eau et d’énergie

Les éléments à ne pas oublier lors de l’état des lieux

Assurez-vous de passer par toutes les pièces de votre logement et d’inspecter avec soin les éléments suivants :

  • Les plafonds
  • Les murs
  • Les fenêtres
  • Le sol
  • Les prises électriques
  • L’électricité
  • L’interphone et la sonnette
  • La serrure et les poignées
  • Les points d’évacuation d’eau (robinet, WC, douche…)
  • Les appareils (frigo, réfrigérateur…) si le logement est équipé

En effet, votre bailleur pourra demander des réparations sur ces éléments si ceux-ci n’ont pas été vérifiés et notés dans l’état des lieux en cas de détérioration.

Bon à savoir :

Vous pouvez demander au bailleur ou à son représentant de modifier l’état des lieux d’entrée dans les 10 jours calendaires suivant sa signature.

Après l’état des lieux, l’emménagement, pour tout savoir sur celui-ci, cliquez ici.

Retrouvez-nous sur LinkedIn.