Les enfants et le déménagement, nos conseils.

les enfants et le déménagement

Les enfants et les déménagements ne font pas souvent la pair. En cause, l’idée du changement. Ce n’est pas toujours facile pour eux de quitter les copains et donc, votre enfant peut être peiné. Vous pouvez les préparer et nous vous expliquons comment.

Les enfants et le déménagement: la préparation 

Votre enfant pourra se montrer chagriné ou mécontent : un déménagement représente beaucoup, ce qui peut l’inquiéter. C’est donc essentiel de le préparer à son changement de lieu de vie :

  • Parlez-en : en effet, vous devez tenir votre enfant informé le plus tôt possible, dès lors que votre projet sera concret, afin d’éviter les mauvaises surprises.
  • Expliquez-lui : c’est important de faire comprendre à votre enfant les raisons qui vous poussent à déménager pour vous permettre d’échanger vos ressentis. Par la suite, invitez-le à s’exprimer en lui posant des questions pour comprendre ce qui l’inquiète. L’objectif premier est de le rassurer.
  • Encouragez-le : l’investir dans les tâches, comme effectuer la mise en carton de ses jouets, lui permettra de se sentir plus à l’aise avec la situation.
  • Conservez vos habitudes : en effet, afin d’éviter tout bouleversement, nous vous conseillons de garder toutes vos habitudes jusqu’au jour J, car ce sont des repères familiers réconfortants qui l’aideront dans cette transition (notamment l’heure du repas, vos moments de jeu, l’heure du coucher…).

 

Le plus important est la communication, alors montrez-lui que ce changement sera bénéfique pour toute la famille et parlez-lui de manière positive concernant son nouveau lieu de vie.

 

S’organiser le jour J

Plusieurs options s’offrent à vous pour vous organiser au mieux le jour J : dans un premier temps, vous pouvez choisir de faire garder votre enfant, notamment si c’est encore un bébé, car vous serez peu disponible durant cette journée. De plus, être présent le jour J peut être impressionnant dans la mesure où l’enfant aura conscience des événements, puis réalisera que la page de « sa vie d’avant » se tourne. Lorsque votre enfant arrivera dans votre nouveau logement, veillez à ce que sa chambre soit prête.

Dans un second temps, si votre enfant est en âge de contribuer au déménagement et que vous ne souhaitez pas le faire garder, intégrez-le et faites le participer, notamment vis-à-vis de sa nouvelle chambre pour lui permettre de s’approprier les lieux.

L’après-déménagement

Une fois l’emménagement effectué, votre enfant aura besoin de s’adapter à son nouvel environnement. Pour ce faire, vous devrez vous armer de patience et d’écoute et l’aider à mettre des mots sur ses émotions. Ensuite, nous vous conseillons de conserver vos routines, comme pour l’avant déménagement, afin de conserver ses repères. Vous pouvez aussi visiter votre nouvelle ville avec votre enfant pour lui permettre de s’acclimater à ce changement, tout comme l’inscrire à des activités ou inviter ses nouveaux camarades chez vous. N’oubliez pas que votre rôle de parent est primordial dans cette période pour permettre à votre enfant de vivre au mieux votre déménagement.

 

Pour en apprendre plus sur votre déménagement sans stress.

Retrouvez-nous aussi sur LinkedIn.